Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Test Mario Golf : Advance Tour- Gameboy Advance

Chez Nintendo, les jeux vont souvent par paires et rien n'est laissé au hasard. Quelques mois après la sortie de Mario Golf sur GameCube, Camelot se remet donc à l'ouvrage et nous propose le pendant de ce titre sur Gameboy Advance. Croyez-le ou non, le développeur s'est même inspiré de sa série phare sur GBA, à savoir le grandiose Golden Sun !

Afin de ne pas tromper les joueurs sur la marchandise, les développeurs ont mis en avant la caractéristique la plus étonnante de Mario Golf avec le slogan suivant : "un jeu de rôle sur le golf !". Un mariage audacieux que l'on pourrait presque croire contre-nature, et qui pourtant se concrétise de la façon la plus harmonieuse qui soit grâce aux bons soins de maître Camelot. Pour ceux qui seraient à deux doigts de se trouver mal en imaginant Mario et Luigi se battre au tour par tour à coups de marteau contre des balles de golf féroces, il faut préciser que l'aspect RPG du jeu est intégré de façon parfaitement logique dans le jeu. La cartouche propose ainsi un mode aventure qui nous laisse incarner deux jeunes golfeurs déterminés à faire leur trou dans le milieu du golf professionnel.

Un match par équipes avec Mario.

Les premières minutes de jeu se font donc plutôt déstabilisantes pour qui s'attend à arpenter les parcours verdoyants d'entrée de jeu. Après avoir choisi son personnage, le joueur doit se familiariser avec son entourage et explorer toutes les zones accessibles depuis le club. L'occasion de voir que Camelot ne s'est pas privé pour glisser de très nombreux clins d'oeil relatifs à Golden Sun. Ainsi, on retrouve la même interface de dialogues, de choix, les mêmes bruitages de conversations, les mêmes smileys, le même type de graphismes et des musiques similaires. Autant dire que le fait de retrouver tout cela ne manque pas de surprendre dans un jeu de golf, mais le tout s'intègre pourtant parfaitement à l'esprit du jeu. Pour en finir avec ce côté jeu de rôle, il faut préciser que les personnages gagnent de l'expérience à chaque tournoi, ce qui leur permet d'améliorer leur niveau avant d'affronter des adversaires mieux entraînés.

Un tournoi qui fleure bon les palmiers.

Mais si nous sommes là, c'est avant tout pour tester notre maîtrise du swing. Comme à son habitude, Camelot maîtrise son sujet et nous offre un résultat largement à la hauteur de la version GameCube. Ainsi, à l'instar de l'opus 128 bits, le gameplay constitue le parfait compromis entre accessibilité et technicité. Afin de permettre à tous de profiter du jeu, les développeurs ont mis au point une interface dont l'intuitivité n'a d'égal que la précision. Les coups nécessitent un timing de métronome et un doigté d'orfèvre qui ne s'acquièrent qu'avec de la pratique. Loin de simplifier ce sport, Mario Golf comporte tout ce que l'on peut rechercher dans ce genre de titres : un large choix de clubs, une topographie du terrain cohérente, une vue d'ensemble très claire, une bonne lecture du green, les aléas de la météo ou encore l'influence du vent. On retrouve la possibilité d'effectuer un swing automatique ou manuel, et les fameuses combinaisons de boutons A et B permettent, comme sur la version GameCube, de réaliser des effets "topspin" et "backspin". A vous ensuite de prouver votre maîtrise du jeu en ajustant la distance de votre swing, en calculant précisément le point d'impact, en réalisant une bonne approche du green et en terminant par un putt parfait. Croyez-moi si je vous dis que le résultat est aussi intuitif que technique et complet.

On retrouve le gameplay de l'épisode GameCube.

Mais un titre fun à jouer n'est valable que s'il dispose d'un challenge digne de ce nom. N'ayez crainte, avec Camelot, il faut s'attendre à des dizaines d'heures de plaisir de jeu. Pour épuiser la cartouche jusqu'à la moelle, il vous faudra remporter l'ensemble des tournois accessibles en mode Aventure, et pour cela faire évoluer vos personnages pour rivaliser avec les champions des différents clubs. Mais vous pourrez aussi jouer seul ou en équipes avec Mario et sa bande pour débloquer tous les personnages du jeu sur des parcours délirants, et connecter votre console avec d'autres joueurs pour participer à des défis en link. En plus du mode 4 joueurs, il est même possible de transférer des données entre la version GBA et la version GameCube de Mario Golf. Le niveau de difficulté étant également très progressif, je vous promets que vous passerez de longues heures en compagnie de cet excellent titre. A défaut de pouvoir reprocher quoi que ce soit à cette nouvelle prouesse de Camelot, nous ne pouvons que vous conseiller de vous laisser séduire par cette alchimie explosive entre le golf et le RPG.

Romendil, le 20 septembre 2004

LES NOTES
  • Graphismes16/20

    On reconnaît tout de suite le style de Camelot à travers la touche graphique largement inspirée de Golden Sun. Les phases de golf sont également joliment réalisées et la lecture des parcours est impeccable. Si certains parcours sont classiques, ceux qui sont relatifs à l'univers de Mario s'avèrent beaucoup plus délirants.

  • Jouabilité16/20

    Le gameplay s'avère calqué sur celui de la version GameCube, également développée par Camelot. La maîtrise des gestes nécessite de la pratique pour acquérir un timing et une précision parfaite, mais l'ensemble, bien que technique, reste très intuitif.

  • Durée de vie16/20

    A l'image de son homologue GameCube, Mario Golf sur GBA comporte un challenge à la hauteur des plus persévérants. Le mode Aventure, les parties multijoueurs et les défis avec les personnages de l'univers de Mario promettent de longues heures de jeu.

  • Bande son15/20

    Même dans la bande-son on retrouve l'essence de Golden Sun, et le pire c'est que ça passe très bien même dans un jeu de golf.

  • Scénario

    Certes, Mario Golf comporte bien un aspect jeu de rôle très présent, mais qui se traduit davantage par le système de progression et par la présence de nombreux personnages non joueurs qu'à travers l'histoire. Celle-ci se résume à gravir tous les échelons pour devenir le meilleur golfeur de tous les temps.

  • Note Générale16/20

    Camelot nous a laissé trois mois pour nous entraîner sur la version GameCube de Mario Golf. Trois mois pour peaufiner notre swing, pour acquérir la science du timing et mettre à genoux les champions du jeu. A présent, il est temps de tester nos acquis sur la version portable, une version qui surprend par l'ajout d'une dimension RPG et par son évidente efficacité.

    La note de la rédaction est une appréciation de la qualité générale du jeu, mais n'est pas une moyenne arithmétique des différents critères.

  • Note Lecteurs17/20

Partager cette page

Repost 0
Yohann Lebredonchel

Présentation

  • : Le blog de myll
  • Le blog de myll
  • : Je parle de mangas ,de mes lecture de la musique que j'écoute ,de jeux vidéo et des poème que j'écris
  • Contact

Profil

  • Yohann Lebredonchel

Texte Libre

Recherche

Archives

Liens